Passer au contenu principal

Proposer des activités interactives

Parler d’interactivité sous-entend que l’élève est en action. Il s’agit d’une pédagogie active où l’on demande aux élèves de jouer un rôle plus engageant que le simple fait d’écouter les explications d’un enseignant. Il doit synthétiser, organiser sa pensée, faire des liens, réinvestir dans des situations variées, etc.

Voici des exemples usuels.

Pour apprendre à utiliser les outils mentionnés, consultez les tutoriels recommandés dans la Boîte à outils.

Principales fonctions

  • Permet d’expliquer les nouvelles notions.
  • Permet de résumer.

Comment intégrer l’interaction?

  • Rédiger le texte à lire en interpellant l’élève. (p. ex. « Trouvez un exemple pour illustrer ce qui vient d’être abordé ».)
  • Ajouter des hyperliens complémentaires.
  • Après la lecture, demander à l’élève de :
    • faire une schématisation ou une carte conceptuelle pour faire ressortir les mots-clés et les liens entre eux;
    • rédiger un court résumé sur le blogue du cours ou sur le forum.

Exemples d’outils

  • MS Word
  • Adobe Acrobat
  • Éditeur de texte de l’ENA

Principales fonctions

  • Permet d’expliquer en direct aux élèves.
  • Permet de répondre rapidement aux questions des élèves.

Comment intégrer l’interaction?

Faire de courts exposés, entrecoupés de sondages instantanés, de questions directes, d’enseignement par les pairs, de tournois, etc. (voir le module « Enseigner de manière synchrone en ligne »).

Exemples d’outils

  • Teams (suite Office)
  • Google Meet
  • Via
  • Zoom

Principales fonctions

  • Permet d’expliquer une nouvelle notion.
  • L’élève peut l’écouter quand bon lui semble.
  • Les outils d’animation permettent d’offrir des présentations plus dynamiques.

Comment intégrer l’interaction?

  • Découper la vidéo en courts segments.
  • Quand cela est possible, la mise en récit (storytelling) peut s’avérer plus efficace que le défilement de contenu avec des puces (Dempsey, 2019).
  • Avant de commencer une vidéo, donner une intention de lecture à l’élève.
  • Après l’écoute, demander à l’élève de :
    • résumer le texte;
    • faire une carte conceptuelle;
    • faire un quiz sur le site du cours.

Exemple (Powtoon)

Auteure : Élisa Morissette, commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke

Exemples d’outils

Capture vidéo :

  • PowerPoint (vidéo narrée)
  • Screencast-O-Matic
  • Screencastify
  • EduMédiaStudio

Animation :

  • PowToon
  • Moovly
  • Genially

Principales fonctions

  • Permet de prendre une vidéo existante et d’y intégrer, à des moments choisis, des questions, des mots-clés, des indicateurs.

Comment intégrer l’interaction?

Exemples d’outils

Principales fonctions

  • Offre des présentations interactives avec des questions intégrées.

Comment intégrer l’interaction?

  • Préciser l’intention pédagogique : visualisation (image cliquable, ligne du temps), mémorisation (jeu de mémoire ou flashcards), etc.
  • Se former à l’appli au moyen d’un tutoriel.
  • Intégrer l’objet créé à votre site ENA ou faire un lien sur le nuage.

Exemple

Révision en mathématique de 3e secondaire avec Genially

Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre

Exemples d’outils

Principales fonctions

  • Améliore la capacité à trouver des solutions.
  • Améliore la capacité à résoudre des problèmes.
  • Suscite un intérêt accru chez l’élève par rapport à une activité d’apprentissage.
  • Favorise le développement d’habiletés cognitives et psychomotrices.
  • Permet de varier les stratégies pédagogiques employées, en misant sur l’action et l’interaction.
  • Permet l’ajustement automatique du niveau de difficulté (augmentation ou réduction) des problèmes en fonction des besoins de l’élève.
  • Permet de se rapprocher d’un passe-temps d’un grand nombre d’élèves, de susciter des attitudes positives et de rendre l’apprentissage amusant (Forget, 2015 Télécharger le document PDF).

Comment intégrer l’interaction?

  • Prévoir les ressources (budget, temps, collaborateurs).
  • Se former au logiciel auteur.
  • Scénariser l’application.
  • Tester l’application auprès des élèves.

Exemples d’outils

Principales fonctions

Comment intégrer l’interaction?

  • ENA : à chaque début de semaine, poser une ou des questions à choix multiples sur le contenu; après quelques jours, publier les réponses.
  • Visioconférence : poser des questions à tous pendant un exposé pour vérifier la compréhension.

Exemple d’un Quizlet Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre

Exemple Quizlet live à distance avec les élèves de François Pomerleau de l’école secondaire Veilleux, CSBE.

Exemples d’outils

Principales fonctions

QCM :

  • Permet de dresser un bilan de connaissances avant une formation, mais également de sensibiliser les élèves au contenu de la formation.
  • Offre une auto-évaluation des élèves : ceux-ci peuvent vérifier leurs connaissances et il est ainsi possible de mettre en évidence certaines lacunes.
  • Sert d’outil de consolidation et de réactivation des connaissances : les élèves peuvent les utiliser au moment de leur choix, et autant de fois qu’ils le souhaitent, pour revoir des éléments du cours (ex. : réviser en vue d’un examen).
  • Sert d’outil de sélection de connaissances les plus importantes : lorsque la matière est très dense, les QCM permettent d’attirer l’attention sur les concepts et la matière la plus essentielle.
  • Facilite la diffusion de l’outil d’évaluation, la correction et la diffusion des résultats, surtout dans un contexte de formation à distance. Par contre, il est extrêmement important de bien formuler les questions afin de bien évaluer l’atteinte des objectifs (Le Clech et Elzbieciak, 2013).

Questions ouvertes :

  • Suscite la réflexion.
  • Favorise l’élaboration de réponses.
  • Amène les élèves à expliciter leurs connaissances (Villeneuve, Leblanc, Ruph et Lemieux, 2010).

Comment intégrer l’interaction?

  • Usages possibles : prétest, post-test, synthèse de notions, préparation à un examen, etc.
  • Varier les types de questions : choix unique, multiples, ouvertes, associer, pointer, etc.
  • Activer la correction automatique.
  • Créer des banques de questions et générer les questionnaires de façon aléatoire.
  • Planifier une répétition à intervalle du questionnaire pour favoriser la rétention (Frayssinhes et Pasquier, 2018).

Extrait vidéo : Moodle Questionnaire avec rétroactions

Exemples d’outils

Voici un exemple de Josée Martin, une enseignante de mathématique de la commission scolaire René-Lévesque. Elle nous parle de son expérience avec la classe inversée avec les outils Teams et OneNote.

Astuce

Les activités interactives à distance, comme les questionnaires, les applications et les quiz, sont vues par plusieurs comme un buffet dans lequel un enseignant peut piger au hasard pour agrémenter son enseignement.

Attention! Chaque activité offre des possibilités qui lui sont propres. Par exemple, un questionnaire en ligne peut être approprié pour réviser des notions théoriques, mais peu efficace pour faire communiquer oralement des élèves en apprentissage d’une langue seconde. Ainsi, il importe de planifier en tenant compte des trois aspects du modèle TPACK : le contenu disciplinaire, la pédagogie et la technologie.

Vous voulez en savoir plus sur certains outils d’Office 365, de Google suite et de Moodle? La section Comparer les outils utilisés au secondaire, dans le module 4, vous permettra d’en savoir davantage sur leurs caractéristiques et leur utilité en classe.

Modifié le: jeudi, 2 juillet 2020, 09:04
Retour au sommet de la page.