Passer au contenu principal

Capter l’attention

À distance, encore plus qu’en présence, il convient d'interpeller son auditoire pour l’amener à s’engager dans la formation et le motiver. Que vous fassiez un cours dans une classe virtuelle en mode synchrone, que vous filmiez votre cours ou commentiez oralement des diaporamas, n’oubliez pas que l’étudiant est dans un contexte qui lui est propre. Il est peut-être dans sa chambre, avec des jeux ou des livres qui lui donnent envie de faire autre chose; il est peut-être dans son salon, avec de l’activité et du bruit autour de lui.

Étudiant jouant aux jeux vidéos au lieu d’étudier

Autrement dit, on ne connaît ni son contexte d’apprentissage ni son état d’esprit. On ne sait pas s’il aime la discipline enseignée, si le sujet du cours l’intéresse ou s’il suit ce cours avec un sentiment d’obligation. Il convient donc de chercher d’emblée à attirer son attention, à capter son intérêt.

Pour cela, vous pouvez :

  • vous adresser directement à lui (en le tutoyant, en mentionnant son prénom, par exemple);
  • montrer que vous le comprenez en faisant preuve d’empathie (en indiquant que vous aussi vous auriez envie de sortir vous promener par ce beau temps ou que vous aussi vous vivez du stress lorsqu’il s’agit de faire un exposé, par exemple);
  • le ramener à une situation personnelle (en se mettant à sa place : « à priori, cette notion semble sans intérêt, pourtant on la retrouve dans le quotidien, lorsque… »);
  • lui raconter une anecdote (« hier, alors que je préparais cette séance, il y a eu une coupure d’électricité, j’ai perdu une partie de ce que j’avais écrit, je n’étais pas contente, mais cela m’a donner une autre idée pour la séance… »);
  • ou lui proposer un défi (une tâche complexe ou limitée dans le temps, comme trouver une information ou résoudre une équation en moins de 5 min, par exemple).
Retour au sommet de la page.