Passer au contenu principal

Introduction

L’acte d’enseigner comprend de multiples dimensions, parmi lesquelles la relation enseignante-élève occupe une place prépondérante. La pause obligée par la pandémie a entraîné une rupture de cette relation, d’abord et avant tout socioaffective. Dans le contexte actuel, garder le contact s’avère un défi pour de multiples raisons (ex. : personnelles, économiques, technologiques).

Bon nombre d’enseignantes ont pris des initiatives pour recréer le lien et communiquer avec leurs élèves (courriels, appels téléphoniques, visioconférences). Alors que certaines réussissent à entretenir une communication régulière et soutenue avec un grand nombre de leurs élèves, d’autres voient leurs initiatives recevoir peu d’écho auprès de leur clientèle.

Comment entrer en communication avec les élèves afin de recréer ce lien avec eux?

Enseignante devant l’écran

« La relation entre l’enseignant et l’élève est un facteur déterminant dans l’apprentissage. On parle souvent de l’effet enseignant, ce fameux élément qui fera qu’un apprenant s’engagera ou non, qu’il relèvera des défis que lui-même ne croyait pas possibles. On le sait, cette relation à la base de l’apprentissage est essentielle. En classe, elle représente parfois un défi. La période d’arrêt qui se prolonge de semaine en semaine et qui semble indéterminée est fort propice aux désengagements de ses apprentissages, particulièrement auprès des élèves à risque et pour un bon nombre de jeunes du secondaire. Il est donc primordial de chercher à maintenir cette relation avec les personnes que l’on accompagne. Ce temps de dialogue avec ses élèves permettra également de mesurer leur niveau de disponibilité et le contexte de chacun, ce qui teintera les actions à proposer. »

Source : Petit et al. 2020 (Service national du RÉCIT), Apprendre à distance – Neuf principes pour inspirer les actions en éducation. Repéré à https://recitgs.ca/apprendre-a-distance-neuf-principes-pour-inspirer-les-actions-en-education/ Accéder au site.

Pour accompagner les jeunes apprenants, soutenus par leurs parents, dans un apprentissage à distance, plusieurs modes de communication s’offrent aux enseignantes. Il est possible de communiquer avec les élèves de façon synchrone, c’est-à-dire en direct par téléphone ou visioconférence, ou encore de façon asynchrone, c’est-à-dire en différé, en envoyant un message sous forme de courriel ou de vidéo par exemple.

Ce module propose de réfléchir à la pertinence des différentes modalités de communication selon les réalités et les besoins pédagogiques des élèves. Nous verrons les principales étapes avant d’entrer en contact avec les élèves et leurs parents, dans l’objectif de briser l’isolement, d’interpeller l’apprenant pour favoriser son engagement, pour stimuler sa motivation et pour expliciter les attentes afin d’assurer la continuité pédagogique. Également, nous vous présentons des éléments à mettre en place lors de la première rencontre en visioconférence avec vos élèves pour favoriser son succès.

Dans toute cette démarche, vous devez faire preuve de bienveillance envers vous-même, particulièrement s’il s’agit de vos premières expériences avec ce type de technologie. Donnez-vous le droit d’apprendre d’expériences moins fructueuses et de revenir en arrière pour mieux avancer.

Au terme de ce module, vous en saurez plus sur comment :

  1. Choisir un mode de communication synchrone ou asynchrone.
  2. Planifier une première rencontre élèves-parents.
  3. Vivre une première rencontre virtuelle en groupe.
  4. S’ajuster après une première rencontre afin de favoriser l’autonomie, la motivation et la persévérance à long terme.
Modifié le: mardi, 21 juillet 2020, 14:08
Retour au sommet de la page.