Passer au contenu principal
lundi, 4 mars 2024, 13:37
Site: J'enseigne à distance
Cours: J'enseigne à distance (JAD)
Glossaire: Glossaire
D

Domaine cognitif

« La cognition est l'ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance et mettent en jeu la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, l'intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l'attention. » (Wikipédia, s.d.)

Domaine métacognitif

La métacognition est l’activité mentale que l’on peut avoir « sur ses propres processus mentaux, c'est-à-dire “penser sur ses propres pensées”. Dans le domaine de la psychologie de l'éducation, le terme désigne la composante du savoir d'un individu qui concerne les processus mêmes du savoir (acquisition, perpétuation, modification), en quelque sorte “ce qu'il sait de sa façon de savoir”. » (Wikipédia, s.d.)

Domaine méthodologique

Ce domaine d’intervention concerne les aspects méthodologiques qui permettent à l’apprenant d’acquérir, de pratiquer ou d’améliorer des stratégies cognitives (capacités et habiletés intellectuelles pour réaliser les activités ou les travaux proposés).

Deschênes, André-Jacques (2001), « L'encadrement-programme aux études supérieures en formation à distance à la Télé-Université », Journal of Distance Education / Revue de l'éducation à distance, vol. 16, no 2, p 1-22.

Domaine motivationnel

Le domaine motivationnel concerne la mobilisation de l’énergie pour faire quelque chose ou encore l’intervention d’un tiers pour stimuler, aiguillonner, réveiller l’énergie ou l’intérêt chez une personne.

Deschênes, André-Jacques (2001), « L'encadrement-programme aux études supérieures en formation à distance à la Télé-Université », Journal of Distance Education / Revue de l'éducation à distance, vol. 16, no 2, p 1-22.

Domaine socioaffectif

Le domaine socioaffectif renvoie au monde des valeurs, des attitudes, des émotions, des sentiments et de la compétence qu’on se reconnaît. Les interventions sur le plan affectif visent à attirer l’attention de l’apprenant sur ses états affectifs, ses préférences, ses attractions, ses aversions, qui peuvent guider son choix ou son rejet des informations selon ses attitudes à l’égard des objets, des personnes ou des événements reliés à la situation d’apprentissage.

Deschênes, André-Jacques (2001), « L'encadrement-programme aux études supérieures en formation à distance à la Télé-Université », Journal of Distance Education / Revue de l'éducation à distance, vol. 16, no 2, p 1-22.